Mieux vaut le dire

En déplacement dans la Drôme, Macron a confirmé ce dont on se doutait : il y aura toujours du glyphosate en France dans 3 ans. Le supprimer serait « tue(r) complètement certaines filières ». Les grands céréaliers peuvent dormir tranquilles. Et les autres s’empoisonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email