« Le Média », un outil citoyen sans complexe… mais plein de projets

Trois semaines après le lancement du « Media », sa co-fondatrice Sophia Chikirou dresse un premier bilan et évoque les projets à venir de ce nouveau média audiovisuel indépendant sur internet.

Vous êtes l'une des fondatrices du « Média ». D'où vous est venue cette idée ?

L’idée a germé un peu au même moment dans la tête de plusieurs personnes. Elle s'est exprimée pour la première fois clairement au lendemain du premier tour de la présidentielle ; le réalisateur Henri Poulain est venu me voir et il m'a dit : « Ce qui nous est arrivé est une honte, ce sont les médias qui nous ont tapés. Il faut un média de gauche, indépendant des puissants, parce que sinon tout le monde fera la campagne de Macron et nos idées n'auront aucune chance de percer ». C'est ensuite en juin, à l'occasion d'une rencontre avec notamment Henri Poulain et Gérard Miller que l’on s'est dit : « Faisons-le ! ». J'avais alors en tête comme modèle les « Young Turks », aux États-Unis, qui est un média audiovisuel sur internet qui existe depuis 10 ans et compte 3 millions d'abonnés sur Youtube et plusieurs dizaines de milliers d'abonnés sur leur site. C'est ce média-là qu’il fallait faire, un média à la fois engagé et sérieux sur le journalisme, qui suive des luttes sociales et écolos.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email