Loi anticorruption : ça sent le Sapin pour les lanceurs d’alerte !

Le 8 novembre 2016 a été définitivement votée la loi « relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique », dite Loi Sapin II. Cette loi, si elle comporte quelques avancées, notamment la création du statut de « lanceur d’alerte », recèle pourtant bien des chausse-trappes qui risquent fort de compliquer la tâche de ces vigies de l’intérêt général.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Photo John Thys. AFP
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email