Levothyrox : première victoire de la « rue »

La ministre de la santé, Agnès Buzin, a annoncé Vendredi 15 septembre que l’ancienne formule du Levothyrox, médicament prescrits pour des dysfonctionnements de la thyroïde, serait de nouveau « accessible » dans quinze jours. Ce qu'a ensuite confirmé le laboratoire Merck. C’est une réponse à la colère des patients devant la nouvelle formule du médicament. Autre promesse : des « alternatives » à ce médicament seraient disponibles « dans un mois ».

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone