Les promesses engagent ceux…

L’autorité de régulation des activités ferroviaires et autoroutières a eu l’idée saugrenue de demander, comme des accords l’y autorisaient, des comptes à l’Association professionnelle des sociétés françaises concessionnaire ou exploitantes d’autoroutes. Il s’agissait, entre autre de vérifier que les parts respectives des TPE-PME et entreprises non liées aux sociétés concessionnaires respectaient biens le cahier des charge. La réponse a été une fin de non-recevoir.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email