« Le protectionnisme n’est pas l’autarcie »

Entretien avec Morvan Burel, syndicaliste (Sud-Douanes)

Vous êtes douanier, c’est donc qu'il y a encore des douaniers...

Oui, 16 000 environ, et il y a encore des frontières : les grands ports et aéroports internationaux, principalement. Mais il est vrai que le rôle de la douane et des douaniers est menacé depuis des années. C'est une profession qui vit une crise identitaire et que les pouvoirs publics tendent à éliminer. Sur les quinze dernières années, quelques 6000 postes ont été supprimés, soit environ un agent par jour. Pourtant, les marchandises de fraude (stupéfiants, armes, contrefaçons, marchandises ne respectant pas les normes sanitaires, environnementales, etc.) se répandent toujours plus sur le territoire.

Pourtant, après les attentats de novembre, le gouvernement a annoncé des créations de postes.

On prévoit en effet la création de 500 nouveaux postes sur deux ans. Mais ils seront affectés essentiellement au contrôle des personnes, aux frontières de l'espace Schengen.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email