Le 4 mars 1948 Mort d’Antonin Artaud

Antonin Artaud, l’homme aux mille talents, dessinateur, acteur, écrivain, metteur en scène, poète, initiateur visionnaire du « théâtre de la cruauté » aura tenté toutes les façons de rénover, de bouleverser toutes ces familles littéraires, au cours de sa vie courte et fulgurante.

Lorsqu’il monte de Marseille à Paris, en 1924, son seul but est d’être comédien. Mais sa santé va en décider autrement. Dès l’enfance, la maladie le taraude. Des migraines vrillantes et chroniques lui imposent des doses de remèdes littéralement stupéfiantes qui si elles n’effacent pas la douleur, le maintiennent dans un état second qui le font poursuivre « une réalité qui le fuit ».

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email