Le 24 juillet 1873 : le Sacré-Cœur à Montmartre

Dès 1870 et la fin de la guerre contre la Prusse un « vœu » est émis par Legentil et Rohault de Fleury, soutenus par nombre de cardinaux, d’édifier dans Paris une nouvelle église, dédiée au « sacré cœur du Christ ». Tant pour eux cette défaite a des causes spirituelles plutôt que politiques ou militaires. Lisons donc : la France est une nation impie, et la guerre a été perdue, de même que l’Alsace-Lorraine, à cause de ses péchés ! Il faut donc bel et bien restaurer l’ordre moral…

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email