Le 23 juin 1848 : Pour la République sociale

Les journées révolutionnaires de février 1848, avaient amené la création des Ateliers nationaux, offrant aux chômeurs un travail et un revenu. Même modeste, un salaire est bienvenu dans un pays où la révolution n’a pas encore aboli la misère.

Mais en avril, étrangement, les élections législatives (les premières tenues au suffrage universel encore exclusivement masculin !), débouchent sur une Assemblée à forte majorité conservatrice.

La Constituante tarde à être installée. Et le gouvernement provisoire va faire place à une Commission exécutive émanant des rangs de l’Assemblée. Pour être de vertueux républicains, ses cinq membres (Arago, chef d'État virtuel, Garnier-Pagès, Lamartine, Ledru-Rollin et Marie) n’en sont pas moins inefficaces.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email