Johnson&Johnson condamné

Un talc pour bébé Johnson&Johnson a été retiré de la vente aux USA et au Canada car il contenait de l’amiante. Ce talc utilisé dans des produits cosmétiques, d’hygiène féminine et soins pour bébé est à l’origine de cancers. Des dizaines de milliers de victimes poursuivent l’entreprise américaine. 22 américains ou canadiens ont eu gain de cause et J&J versera des milliards de dollars. En France, Belgique et Italie le produit continue d’être commercialisé. Trouvez l’erreur.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email