Inhospitalité d’État

Les ressortissants UE les plus précaires car « inactifs » installés en France sont privés de toute protection maladie pendant des périodes de 6 à 12 mois, voire plus, au mépris de la « coordination » entre États membres et du droit interne « français ». Avant le mécanisme était facilitateur. Maintenant, il fait obstacle. ; au motif que « ce n’est pas à la France de payer ».

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email