Inégalités : Avec Macron toujours plus

« En même temps », c’était la promesse de Macron. Et il a tenu parole. Selon un rapport de l’Insee sur 2017-2018, alors que le niveau de vie des plus aisés prenait de la hauteur, « en même temps », celui des plus modestes se plombait. Pendant sa première année de présidence, le niveau de vie des 5% les plus fortunés s’est accru de 1,2% tandis que la part de personnes pauvres augmente de 0,7 point pour atteindre 14,8%.

400.000 individus de plus ont plongé sous le seuil de pauvreté (1063 euros) où ils sont désormais 9,3 millions. Pire, la moitié d’entre eux doivent se contenter au maximum de 855 euros par mois. Les plus affectés sont les plus fragiles : familles monoparentales, retraités isolés (l’étude n’intègre pas les étudiants et les SDF). Le taux de pauvreté des moins de 18 ans a augmenté de 0,9 points pour atteindre 21%. Quant à celui des retraités pauvres, il a crû de 1,1% (2,1% pour les 65 ans ou plus). Le niveau de vie médian de l’ensemble des retraités a perdu 1,9% en euros constants à la suite de la non-revalorisation des pensions du régime général et de la hausse des prélèvements de la CSG.


Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email