Humour graveleux

Il aura fait rire les sénateurs mais pas la sénatrice (soc) Marie-Pierre de la Gontrie. Alors qu’elle venait de l’interpeler sur l’interdiction de distribution de repas aux migrants dans le centre-ville de Calais, Gérald Darmanin a évoqué les « situations délicates » que vit « la population calaisienne » avant de lancer avec un petit sourire : « Je me ferais un plaisir de passer une soirée, une nuit, une journée avec madame la sénatrice » à la rencontre des habitants.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email