Hôpitaux Urgences en grève

250 sur 474. Plus de la moitié des services d’urgences publics sont en grève. Le mouvement des personnels dure maintenant depuis près de 6 mois. Du jamais-vu. Et il vient d’être rejoint par les médecins urgentistes le 12 septembre.

Un traitement insupportable

A la source du mouvement, le ras le bol des infirmier-ères et des aides-soignant.e.s sur les conditions de prise en charge des patients. Le constat est partagé partout : un manque de lits d’accueil pour les patients ; la multiplication des brancards ou lits de camp ; l’augmentation du nombre de personnes se présentant aux urgences ; le manque de personnel.

Conséquences de tout cela, l’impossibilité de prendre en charge correctement les patients ; l’augmentation du taux de mortalité au sein des hôpitaux ; la fatigue des soignants et le sentiment de mal faire son travail ; l’agressivité des patients.

Les exemples pour illustrer la situation sont nombreux. Aux urgences de Mulhouse, il ne reste plus que 7 médecins sur les 26 praticiens que comptait l’hôpital il y a quelques mois. 308 postes de médecins et 180 d’infirmières ne sont pas pourvus dans les urgences d’Ile-de-France, selon la Fédération Hospitalière de France. Les médecins et les soignants

manquent à l’hôpital public, de plus en plus de professionnels de santé sont atteints par les conditions de travail et ne peuvent plus exercer à l’hôpital. Du coup, celles et ceux qui restent sont épuisés par la charge de travail, enchainent les gardes, avec le risque de faire une erreur par manque de lucidité.

La situation n’est pas nouvelle, les soignants alertent depuis plusieurs années sur le contexte particulièrement difficile d’exercice à l’hôpital et notamment aux urgences, mais elle a franchi un nouveau seuil.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email