Herrou relaxé

La cour d’Appel de Lyon a relaxé mercredi 13 mai Cédric Herrou de « toutes poursuites à son encontre ». L’agriculteur était poursuivi depuis 4 ans pour avoir aidé 200 exilés africains à passer la frontière italienne pour les héberger chez lui. En juillet 2018 le Conseil constitutionnel avait estimé que son « aide désintéressée » ne pouvait être poursuivie et en décembre 2018 la Cour de cassation avait annulé sa condamnation en évoquant « le principe de fraternité ».

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email