Grand Paris : L’argent avant les gens

Alors que les regards sont tournés sur la bataille du rail, un autre scandale a lieu en Ile de France : celui du Grand Paris Express (GPE), le plus grand ouvrage d’infrastructure d’Europe, qui va assurer les beaux jours des grands groupes.

A l’origine de ce projet de 68 nouvelles gares et de 200km de voies de métro : la crise des transports du quotidien dont le réseau actuel est incapable d’absorber la concentration de population étalée jusqu’en grande couronne voire dans les départements voisins. Le RER, construit sur un axe radial, ne répond pas aux besoins d’interconnexions et contribue au déséquilibre grandissant est-ouest. La décision est actée en 2010 de créer un réseau en « 8 » pour désenclaver les territoires et raccourcir les temps de trajets. Alors que les premiers chantiers ont débuté, le gouvernement d’Edouard Philippe a décidé le 22 février dernier de revoir le calendrier et le chiffrage de ce projet gigantesque.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email