Gilets Jaunes : la Réunion, une île en souffrance

« Je vais vous parler de La Réunion, mon île, qui est en souffrance, et qui est une sous-France pour beaucoup d’entre vous ; La Réunion, où les notions de liberté, d’égalité et de fraternité sont totalement bafouées par l’arrogance du pouvoir, bafouées par la corruption des élus d’ici et de là-bas, bafouées par votre manque d’humanité, vous les députés de la majorité. Il n’y a pas de justice sociale. » Ainsi s’est adressé, lundi 26 novembre, Jean-Hughes Ratenon à l’Assemblée nationale.

L’élu qui a connu le RSA avant d’arriver au Palais Bourbon a dressé ensuite un terrible paysage social de l’île : 343 000 personnes y vivent sous le seuil de pauvreté (42 %), 180 000 sont inscrits à Pôle emploi, 60 % des jeunes sont au chômage, 81 000 mal-logés, au moins 500 SDF et plusieurs dizaines de milliers de logements indignes... Derrière la froideur de ces chiffres se cachent des centaines de vies qui se brisent chaque jour.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Photo: Public Sénat

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email