Frontistes condamnés

Le 16 juin le tribunal correctionnel de Paris a condamné le FN (aujourd’hui RN) pour abus de confiance et emplois fictifs lors de campagnes électorales. L’association Jeanne, micro parti de Marine Le Pen a été condamné à 300 000€ d’amendes, la moitié avec sursis. Ses proches à des peines de prison avec parfois du sursis, des peines d’inéligibilités, des amendes et des dommages et intérêts s’élevant à 1 393 301€. Voir Politis.fr.

 

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email