État d’urgence : une prolongation inefficace

Entretien avec François Pirenne, conseiller terrorisme/renseignement de la France Insoumise

Depuis l’attentat de Manchester, doit-on envisager une menace sur le territoire français plus importante ?
Dans un tel cas, la menace augmente légèrement dans les jours qui suivent car certains peuvent anticiper leur action pour donner l’impression d’une série coordonnée. Mais il s’agit avant tout de frappes d’opportunité. Les attentats surviennent quand les auteurs sont opérationnellement prêts, qu’ils ont éventuellement transmis un serment d’allégeance ou alors qu’ils se sentent subitement découverts.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email