EsSAURée

Un groupe de gestion privée de l’eau est condamné par un tribunal d’instance pour avoir réduit le débit d’eau à un homme pendant 7 mois à la suite d’un impayé. Un dommage moral a été reconnu. Mais en 5 ans 500 000 autres personnes ont eu à souffrir de la cruauté de la SAUR.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email