Électricité Une concurrence qui coûte cher

Le 30 novembre, sous pression des « gilets jaunes », Édouard Philippe s’engageait à ne pas augmenter les tarifs règlementés de l’électricité́ pendant l’hiver. Mais le répit aura été de courte durée. Le 7 février, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé́ une hausse de 5,9% des tarifs réglementés pour les particuliers comme pour les entreprises, « au plus tard le 1er juin 2019 ». Cette nouvelle hausse, la huitième en 10 ans, vient d’entrer en vigueur et représente 100 à 150€ par an pour un ménage qui se chauffe à l’électricité selon la CLCV, une association de défense des consommateurs.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email