Désindustrialisation : Le symbole GM&S

C’est en désespoir de cause, après avoir épuisé toutes les autres formes de protestation que les salariés de GM&S, à La Souterraine, ont décidé de détruire, devant les caméras, deux de leurs machines et de piéger leur usine. Attaquer ainsi l’outil de travail était le dernier moyen dont ils disposaient pour attirer l’attention des médias et des pouvoirs publics sur la situation dramatique de leur entreprise.



Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email