Des partenaires européens supplémentaires pour la France insoumise

La France Insoumise, Podemos et le Bloco portugais lançaient le 12 avril dernier, l’appel de Lisbonne pour un mouvement européen. Cette alliance «Et Maintenant Le Peuple » a été rejoint mercredi 27 juin par trois nouvelles forces.

La fondation

Et Maintenant Le Peuple part d’un constat commun : les traités européens jugulent les peuples et sont un obstacle à tout gouvernement écosocialiste. Il se présente comme une alternative au choix binaire posé en Europe, entre tout accepter et tout rejeter, entre libéralisme et extrême-droite. « Il s’agit toujours de faire face à quelqu’un et jamais de coopérer entre nous. Vous avez le choix avec votre bulletin de refuser le chantage des uns, et la violence des autres. » rappelait Jean-Luc Mélenchon à la conférence de presse.

L’élargissement

Après un lancement très méditerranéen à Lisbonne, le mouvement étend son arc jusqu’en Scandinavie. Ce mercredi 27 juin, Et Maintenant Le Peuple officialisait l’adhésion de trois forces scandinaves : l’Alliance Rouge-Verte danoise, le Parti de Gauche suédois et l’Alliance de gauche finlandaise. Les Scandinaves apportent une culture indéniable en matière d’écosocialisme et de droits des femmes. Directive congé parental ou encore investissements pour des énergies propres, leur expérience sera précieuse pour déterminer des mesures et campagnes communes dans les mois qui viennent. « C’est une étape importante », souligne la dirigeante danoise, « l’occasion de développer des politiques communes et de défier les élites européennes ». Caterina Martins, la présidente du Bloco portugais, rappelle que ce mouvement ne se limite pas à des questions institutionnelles mais à trouver des solutions à des problèmes concrets. « Nous créons les majorités de demain dans nos pays ».

Les prochaines campagnes

La déclaration signée articule les sept prochains thèmes de bataille communs : la justice fiscale, les droits sociaux, le changement climatique et l’écologie, l’égalité et les droits des femmes, le commerce international, la question migratoire ainsi que la paix et le désarmement mondial. Chaque délégation coordonnera une campagne spécifique. La France Insoumise s’est engagée sur la question de la militarisation de l’Union européenne. Un sujet clef pour la France au regard de sa contribution financière à ce projet inféodé à l’OTAN. C’est donc une double étape franchie pour l’alliance « Et Maintenant Le Peuple ». Et tout indique que ce ne sera pas la dernière.

Sophie Rauszer

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email