Dehors les gueux !

À Calais, un arrêté préfectoral du 10 septembre interdit aux associations non-mandatées de distribuer des repas aux migrants. Seules restent autorisées les distributions de la Vie Active, financées par l’État. La maire (LR) Nathalie Bouchart s’est félicité d’avoir obtenu ainsi de Darmanin le maintien d’« une bonne tenue du centre-ville ».

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email