De l’Assemblée : Ah que zut !

Mercredi 6 décembre 2017, une députée Les Républicains, Brigitte Kustler, a interpellé le premier ministre de la France, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, sur… Johnny Halliday. En quoi consistait exactement la question ? Personne n’a bien compris : « Je souhaite rendre hommage à Johnny Halliday. Johnny Halliday c’est l’homme aux 100 millions d’albums vendus, aux milliers de concerts donnés avec cette générosité. Aucun autre artiste n’a su comme lui établir le lien aussi fusionnel avec son pays ». Et le Premier ministre de répondre sur le même ton dithyrambique en le promouvant au titre de « meilleur ambassadeur de la chanson française ». « Il est naturel que vous évoquiez ici dans cet hémicycle ce décès qui émeut et suscite des réactions de la part de chacun des Français »

Mais de qui parle-t-on exactement ?

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone