Crise au Grand Paris

Les conseils départementaux du Grand Paris en ont assez d’être pris pour des vaches à lait et leurs représentants ont décidé de ne plus siéger à son Conseil de surveillance. Après la suppression des taxes foncières ils sont ponctionnés de 75 millions d’€ sur leurs Droits de mutations pour financer le Grand Paris. Une asphyxie en prélude d’une disparition des départements ?

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email