Corse. Le calcul de Macron

M. Macron s’est rendu en Corse les 6 et 7 février à l’occasion de l’hommage républicain rendu au Préfet Erignac assassiné il y a vingt ans. Il y était également attendu pour livrer sa vision de l’avenir de l’île. Fidèle à lui-même, M. Macron a entretenu le double jeu : d’un côté la posture, de l’autre l’imposture.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email