Colon un jour, colon toujours

Le scandale du chlordécone aux Antilles enfin perce le mur du silence. Les faits ne peuvent plus être niés. Justice pour les ouvriers agricoles qui ont manipulé ce produit toxique interdit ailleurs. Que ceux qui ont permis et exploité cette fraude paient ! Et que les utilisateurs du glyphosate en prennent de la graine !

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email