Climat : Un incendie planétaire et politique

L'année 2019 est la deuxième année la plus chaude de l’histoire. Elle est celle des événements extrêmes, de pics de chaleur exceptionnels, de fonte des glaces et d'élévation record du niveau de la mer, en raison des gaz à effet de serre produits par les activités humaines. La température moyenne à la surface du globe a augmenté de 1,1°C par rapport à l’époque préindustrielle. La chaleur accumulée par les océans a atteint un nouveau sommet : en 25 ans, les océans ont absorbé l’équivalent de 5 bombes d’Hiroshima par seconde.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Manon Dervin

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email