CETA : au Québec, « nous sommes très inquiets de cet accord »

Entretien avec Gabriel Nadeau Dubois, ancien leader étudiant du « printemps érable » de 2012, député à l’Assemblée nationale du Québec et porte-parole du parti Québec Solidaire

Quelle est l’état du débat public au Québec et Canada sur le traité CETA (vous dites AECG au Québec) ?

À la différence de pays européens, il y a peu de débat public au Québec sur le traité AECG. Il faut dire qu’au Québec, à l’exception de Québec Solidaire, tous les partis politiques, le Parti Québécois comme le Parti Libéral du Québec au pouvoir, sont favorables au libre-échange. Le Ministre des Finances du Québec a déclaré qu’il n’y a « que du bon dans le libre-échange ». Et au niveau fédéral, c’est la même chose. Il est donc très difficile d’ouvrir le débat sur la question. C’est une intégration qui se fait en catimini.


Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone