Le 20 octobre 1854 – Rebelle aux « semelles de vent »

Publié confidentiellement de son vivant, Arthur Rimbaud est devenu un des représentants les plus illustres de la poésie française. Les institutions scolaires et académiques s’en sont emparé, l’ont disséqué, digéré. L’homme aux « semelles de vent » qui n’aimait rien tant que le mouvement a été statufié. On concède son asocialité, ses révoltes, ses dérives mais en les neutralisant : c’était un artiste, un génie, ce qui se paie par de l’originalité… Et le sépare d’autant des hommes et femmes ordinaires de son temps. […]

Lire la suite

Le 18 ocotbre 1685 Édit de Fontainebleau

Signé le 18 octobre 1685, l’édit de Fontainebleau révoque l’édit de Nantes signé en 1598. En mettant fin à une période de relative entente religieuse, il aura des conséquences fâcheuses pour tout le royaume. Née 1517, la Réforme souhaite revenir à une pratique plus rigoureuse de la foi chrétienne et permettre à tous l’accès à la Bible. À partir de 1562 les dissensions en France dégénèrent en guerre ouverte. L’édit de Nantes promulgué par Henri IV met fin à trente ans de guerre civile. À la paix civile qui permet la prospérité, s’ajoute la réduction des tensions avec les princes […]

Lire la suite

Le 11 octobre 1946 Médecine du travail

Dans le droit fil de la constitution de la IVème République, la médecine du travail est instituée par la loi du 11 octobre 1946. Parachevant, temporairement, une œuvre de mise en sécurité des travailleurs commencée au XIXème siècle, la loi constitue des « médecins du travail » dont « le rôle exclusivement préventif consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant les conditions d’hygiène du travail, les risques de contagion et l’état de santé des travailleurs ». […]

Lire la suite

Le 29 septembre 1973 : Grande manif des Lip

Ils sont 100 000 à avoir répondu présent et à traverser énergiquement en manif Besançon à l’appel des ouvriers de Lip ce très pluvieux 29 septembre 1973. Ce sera le point d’orgue de leur lutte commencée quelques mois plus tôt et qui a vite pris valeur de symbole auprès de la gauche syndicale et partidaire (même si leurs instances dirigeantes se défient un peu de ce mouvement social trop hétérodoxe). L’État pour sa part qui ne souhaite pas que le conflit des Lip fasse école a aligné 25 000 gendarmes et CRS et proclamera bientôt, en escomptant un effet performatif, […]

Lire la suite

Le 15 juillet 1914 Impôt sur le revenu progressif

La crise fiscale a été l’un des déclencheurs de la Révolution française et le système fiscal fut alors refondé sur de nouvelles bases, autour du principe d’égalité devant l’impôt. Mais si ce principe mettait fin aux dérogations permettant à certaines catégories de la population d’échapper à l’impôt, il ne signifiait pas encore que la fiscalité devait être progressive et redistributive. Il fallut en effet attendre 1901 avant de voir apparaître le premier impôt progressif. Il s’agissait cependant des droits de succession, mais pas encore de la fiscalité reposant sur les revenus. […]

Lire la suite

Le 20 septembre 1792 Loi sur le divorce

Depuis 1789 l’idée fait l’objet de vives campagnes populaires. Romans, pièces de théâtre, articles et pamphlets, la revendication était là, dans le désir ardent d’en finir avec toutes les oppressions, tous les assujettissements. Aussitôt votée, la mesure a d’ailleurs eu un succès fulgurant parmi la population des villes, surtout féminine, qui s’en est emparé largement. Le 20 septembre 1792 au cours de la dernière séance de l’Assemblée législative, est votée la loi autorisant le Divorce. […]

Lire la suite

Le 7 septembre 1812 : La bataille de Borodino

Le 6 septembre, à 125 km de Moscou, Napoléon tente de motiver ses troupes: « Soldats, la victoire nous donnera l’abondance! » Il espère recevoir de la Russie autant de contributions qu’il a tirées de l’Autriche et de la Prusse réunies. Il affirme en pillard assumé: « La guerre est la source de la richesse nationale. » Une pratique depuis la campagne d’Italie qui lui a permis de cultiver sa popularité auprès des soldats, de remplir les caisses du Trésor public (et en priorité les siennes et celles de son clan) se rendant ainsi incontournable avant de se saisir par […]

Lire la suite

Le 11 septembre 1973 Coup d’État au Chili

Un 11 septembre (2001) a fini par en faire oublier un autre, celui de 1973. Le régime d’Unité Populaire, coalition des partis de gauche, est renversé par la police et l’armée sous la direction d’Augusto Pinochet son commandant en chef. Salvador Allende, élu trois ans auparavant, le 4 septembre 1970, à la présidence du Chili se suicide dans le palais de la Moneda après que les tanks et l’aviation aient attaqué et bombardé l’édifice. La répression pour « éradiquer le cancer marxiste » est féroce: elle fait officiellement 3.200 morts, 38.000 torturés et provoque l’exil de 250.000 à un million de Chiliens. […]

Lire la suite

Le 17 août 1893 –  Massacre d’Aigues-Mortes

À la fin du XIXe siècle, la Compagnie des salins du Midi (CSM), qui détient le monopole de la production et du transport du sel dans la région, ne dispose pas d’assez de main-d’œuvre durant l’été. Elle fait alors appel à des ouvriers agricoles étrangers, notamment venus des zones montagneuses d’Italie du nord et du centre où le chômage et la misère sont légion. Cette situation offre à la CSM l’opportunité de recruter une main d’œuvre prête à supporter des conditions de travail difficiles. […]

Lire la suite

Le 24 octobre 1945 : Création de «l’aéroport de Paris»

Dans l’immédiat après-guerre, la reconstruction du pays s’organise sous la direction de l’État, orientée par le Conseil National de la Résistance : une série de nationalisations permet de relancer l’économie et contrôler les secteurs les plus stratégiques. Avant de donner son nom au plus grand aéroport français, C. De Gaulle signe, en tant que chef du Gouvernement Provisoire de la République Française, l’ordonnance portant création de l’aéroport de Paris. […]

Lire la suite