Biodiversité Quand rechanteront les oiseaux ?

Deux études scientifiques, publiées par le CNRS et le Muséum d’histoire naturelle, confirment l’effondrement de la biodiversité en milieu agricole. Elles illustrent les conséquences délétères du modèle agricole productiviste sur la biodiversité.

« Le printemps 2018 s’annonce silencieux dans les campagnes françaises », reflet d’une véritable « catastrophe écologique », alerte le Muséum d’histoire naturelle. Les études enregistrent le déclin inexorable des espèces d’oiseaux inféodés aux espaces agricoles. Les oiseaux, du fait de leur place dans la chaîne trophique, sont révélateurs des perturbations affectant les différentes composantes des écosystèmes (habitat naturels, faune du sol, insectes, etc). Leur disparition en milieu agricole traduit donc un phénomène global de perte de biodiversité. Les causes sont à chercher dans l’intensification des pratiques agricoles et surtout l’utilisation de pesticides. En conclusion, les chercheurs soulignent que « cette situation n'est pas encore irréversible » mais « qu’il devient urgent de travailler avec tous les acteurs du monde agricole pour accélérer les changements de pratiques ».

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email