Lycées professionnels : Bac pro au rabais

Le gouvernement a présenté en mai dernier un projet de contre-réforme des lycées professionnels, dans le sillage de sa contre-réforme du lycée général et technologique. Si elle était mise en œuvre, elle conduirait d’abord à dé-professionnaliser la voie pro. Un comble. Jean Michel Blanquer projette ainsi de regrouper les secondes professionnelles en « familles de métiers ». De 80 secondes spécialisées, on passerait à 15 secondes diffuses. Et dans la continuité, des bacs pro pourraient fusionner. A cette réduction de l’offre de formation, s’ajouterait la diminution des heures d’enseignement général. Les heures de français-histoire géographie, de mathématiques et de langues […]

Lire la suite

Education : Sélection au bonheur du privé

La seconde rentrée du quinquennat Macron est la première véritablement préparée par le nouveau pouvoir. On y lit ainsi l’orientation profonde de la politique éducative macronienne. Quelques mois après son lancement, l’opération Parcoursup montre à tous son vrai visage : un redoutable plan de marchandisation, ainsi que nous l’analysions dès le premier jour (1). Fin août, plus de 60 000 bachelier.e.s demeuraient sans aucune affectation dans le supérieur. Plus de 110 000 avaient reçu une réponse mais ne l’avaient pas accepté car sans rapport avec leurs souhaits. Un fiasco, plus marqué encore en comparaison avec le précédent système, APB, dont […]

Lire la suite

Education Ecoles inégales

L’école privée prospère. 6 400 collégiens et 13 700 écoliers supplémentaires s’y sont inscrits à la rentrée 2016. 22,16% des élèves de 6ème sont scolarisés dans le privé et après plusieurs années de baisse, la part des élèves du primaire scolarisés en dehors de l’Ecole publique augmente à son tour. Les écoles privées hors contrat, payantes et ne recevant aucune subvention de l’Etat, qui scolarisent environ 60 000 élèves, ont vus leurs effectifs bondir de 15% à la rentrée dernière. […]

Lire la suite

Apprentissage au bonheur du Medef

C’est maintenant à l’apprentissage de passer à la moulinette des politiques du gouvernement. Après la sélection à l’université et la destruction du bac comme diplôme national, Edouard Philippe et Muriel Pénicaud ont présenté en février dernier les grandes orientations de leur contre-réforme. Leurs annonces marquent une victoire totale du MEDEF qui s’active depuis des décennies en faveur du développement de l’apprentissage. Le gouvernement reprend d’abord son objectif de 500 000 apprentis. Une aide de 500 euros destinée à aider les apprenti.e.s majeur.e.s à passer leur permis de conduire est prévue pour attirer davantage de jeunes dans cette voie. L’apprentissage sera […]

Lire la suite

Réformes Macron Lycée inégaux, bac locaux, sélection renforcée…

Présentée par le candidat Macron, annoncée par le Premier ministre, la contre-réforme du baccalauréat s’est précisée avec la publication du rapport Mathiot le 24 janvier. Cette dernière intervient moins de dix jours après le lancement de la procédure « parcoursup », par laquelle les lycéens renseignent leurs vœux d’orientation dans le supérieur et quelques jours avant la publication de deux rapports : l’un sur la voie professionnelle, l’autre sur l’apprentissage. Tous ces projets sont liés. La contre-réforme de l’université, introduisant le principe de sélection à son entrée, nécessite la transformation du baccalauréat jusqu’ici garant d’un droit d’accès universel à la […]

Lire la suite

Pauvreté à l’école. Derniers de cordée de l’Ecole Macron

Les pauvres sont de plus en plus pauvres. Telle est la conclusion du dernier rapport du Secours catholique sur l’état de la pauvreté en France. Dans un pays qui consacre l’essentiel de sa politique au bénéfice des « premiers de cordée », les plus démunis pâtissent durement de la hausse du chômage et de la précarité. Neuf millions de personnes vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté c’est à dire avec moins de 1015 euros par mois. Parmi eux, 24,2% de ménages avec enfants, une proportion en hausse de deux points ces cinq dernières années. […]

Lire la suite

Éducation prioritaire : Prendre aux pauvres pour les misérables

Le mouvement de grève affectant des dizaines de lycées de l’éducation prioritaire met en lumière les insuffisances de la réforme engagée en 2014. La création des Réseaux d’éducation prioritaire (REP) – en remplacement des anciennes Zones d’éducation prioritaire (ZEP) – fut en effet menée dans un cadre contraint de politique austéritaire. […]

Lire la suite

École : La gratuité mise à mal

La gratuité est un fondement de l’école républicaine. Gratuité et obligation scolaire sont en effet indissociables. En cette rentrée pourtant, alors que le montant des bourses attribuées aux collégiens stagne et que l’allocation de rentrée scolaire n’a pas été revalorisée depuis 2012, les tarifs des cantines, les coûts des transports scolaires et des matériels augmentent ou deviennent payant pour nombre de familles. […]

Lire la suite