Rester libres

Les maîtres chanteurs électoraux sont repartis en campagne pour le second tour de l’élection présidentielle. Ils continuent d’agiter le mythe d’un front républicain contre le FN, qui n’a jamais réellement existé dans le peuple français. Car il n’est qu’une invention des appareils sociaux-démocrates et conservateurs pour transformer la menace FN en assurance vie de leur alternance sans changement de politique. Ce chantage est d’autant plus hypocrite que les promoteurs de ce « front républicain » sont aussi les responsables historiques de la montée du FN. Leur but ultime est que tout vote puisse être prévu d’avance, canalisé, voire encadré et même contraint. […]

Lire la suite

Analyse des résultats du 1er tour : Le peuple a parlé

Les résultats du 1er tour dessinent quatre blocs politiques sans que se dégage une quelconque majorité politique cohérente en vue du second tour. Macron et Le Pen ne totalisent que 45 % des suffrages exprimés au 1er tour, et à peine 35 % des inscrits sur les listes électorales, soit prés de 10 points de moins que Hollande et Sarkozy à l’issue du 1er tour en 2012. 65 % des citoyens ne sont donc pas représentés de fait au second tour. Et prés de 80 % des électeurs n’auront pas voté au 1er tour pour le candidat qui concentrera l’essentiel des pouvoirs quand il sera élu. S’approfondit ainsi le déni démocratique que représente la monarchie présidentielle de la 5ème République. […]

Lire la suite

Le libre choix des insoumis

Dès le début de sa campagne, le candidat de la France insoumise s’était engagé à ce que les votes du premier tour ne soient pas récupérés pour quelqu’un d’autre au second tour. Comme Jean-Luc Mélenchon s’y était également engagé, le mouvement de la France insoumise a lancé une consultation auprès de ses signataires sur jlm2017.fr sur le second tour de l’élection présidentielle. […]

Lire la suite

Sans peur et sans reproche

Que n’auront-ils pas inventé ? Sans la moindre preuve matérielle, plusieurs médias économiques liés à des milliardaires ont ainsi affirmé que l’arrivée de Jean-Luc Mélenchon au second tour ferait déjà s’envoler les taux d’intérêt de la dette française et notamment son écart avec la dette allemande. L’historique des marchés montre une réalité très différente : avant le 1er tour de 2012, les taux d’intérêt et l’écart avec l’Allemagne étaient montés beaucoup plus fortement. Et c’est quand François Fillon était premier ministre que les taux français se sont le plus envolés par rapport aux taux allemands, depuis la création de l’euro. […]

Lire la suite

Incertitude positive

Désormais bien avancé, le dernier mois de la campagne présidentielle confirme avec force une analyse déjà répétée dans ces colonnes depuis plusieurs mois : personne ne sait qui sera au second tour de l’élection. Ils ne sont pas deux à pouvoir y accéder, ni même trois comme les médias ont souvent construit le récit des précédentes campagnes présidentielles, mais quatre. Et la thèse sondagière selon laquelle Macron et Le Pen seraient un peu mieux placés que les deux autres ne repose plus sur aucune réalité matérielle. D’autant que c’est Jean-Luc Mélenchon qui enregistre avec la France insoumise la plus forte dynamique, […]

Lire la suite

Cristallisation

La campagne présidentielle est en train de cristalliser dans les esprits et dans les cœurs. En chimie la cristallisation est un moment fascinant où des composés jusqu’ici désordonnés changent de nature en se densifiant et en se coagulant pour donner naissance à une réalité nouvelle et ordonnée. La finesse et la solidité des cristaux suscite d’ailleurs souvent l’émotion quand on la découvre alors qu’elle n’était pas visible jusqu’alors dans l’environnement extérieur. C’est ce qui arrive à la candidature présidentielle de la France insoumise depuis une dizaine de jours : elle a commencé à surgir dans toute sa cohérence aux yeux du […]

Lire la suite

Constitution sous influence

Certains, y compris à gauche et dans le mouvement social, considèrent parfois que la refonte de la Constitution ne serait pas prioritaire par rapport à l’urgence économique et sociale. En moins de 6 mois, deux décisions très politiques du Conseil constitutionnel ont pourtant montré le contraire. La dernière, du 23 mars, a en partie vidé de sa substance la loi dite « Rana Plaza » destinée à imposer aux multinationales un contrôle du respect des droits humains fondamentaux par leurs sous-traitants et leurs fournisseurs. […]

Lire la suite

Par la force du peuple

Venus de tout le pays à l’appel de la France insoumise, les marcheurs du 18 mars 2017 ont sonné avec une force amplifiée l’heure de la révolution citoyenne comme réponse globale à la crise de régime et de civilisation que nous affrontons. La force du nombre ainsi rassemblé place de la République rappelle tous les commentateurs à la réalité civique actuellement en mouvement dans le pays, au-delà des apparences des sondages et des préférences des médias et de leurs propriétaires. […]

Lire la suite

La finance et ses amis

Les groupes du CAC40 ont quasiment tous terminé de publier leurs résultats 2016. Avec un total de prés de 75 milliards, leurs bénéfices sont en hausse de 21% sur un an. Sur la même période la richesse du pays n’a progressé que de 1,1%. Cela signifie que les 40 plus grandes entreprises françaises se sont enrichies 19 fois plus vite que tout le reste de l’économie. La production manufacturière elle n’a progressé que de 0,1%. Et la consommation des ménages a même reculé de 1 % sur le dernier mois de l’année en dépit des achats de Noël. […]

Lire la suite

Leur Europe c’est la guerre

L’Europe est tellement malade qu’elle ne croit même plus à ses propres mythes fondateurs. L’Europe à plusieurs vitesses vantée par Merkel et Hollande enterre ainsi tout idéal d’égalité entre européens. En 1992, Jacques Delors avait pourtant promis : « Votez Oui à Maastricht et on se remettra au travail tout de suite sur l’Europe sociale. » Vingt-cinq ans plus tard, non seulement l’Europe sociale n’existe pas mais elle a aggravé les inégalités et la compétition des travailleurs au détriment de leurs droits. […]

Lire la suite