Le 27 septembre 1959 : Boupacha dépose une bombe à Alger

Le 27 septembre 1959 Djamila Boupacha dépose une bombe à la Brasserie des facultés à Alger. Dactylographe de 22 ans, elle appartient aux 2 % de fidayates, les porteuses d’armes et poseuses de bombes luttant pour l’indépendance de l’Algérie. Ces femmes, pour qui l’espoir de l’indépendance nationale correspondait aussi à un engagement féministe ont lutté sur deux fronts. […]

Lire la suite

Le 24 août 1943 : Mort de Simone Weil

Simone Weil est une philosophe militant pour une révolution sociale. Elle travaille comme fraiseuse chez Renault jusqu’en 1935. Lorsque le Front populaire remporte les élections législatives de Mai 1936, l’usine automobile se met en grève et est occupée par des milliers de travailleurs un mois durant. Simone Weil explique dans La Révolution prolétairienne du 10 juin 1936 pourquoi les grèves précèdent l’installation du nouveau gouvernement socialiste. […]

Lire la suite

Le 10 juin 1793 :  Muséum d’histoire naturelle  

Créé en 1635, le Jardin des Plantes a acquis, sous la direction de Buffon, une grande réputation. Contrairement à d’autres institutions monarchiques, il a non seulement survécu à la Révolution mais il y devient l’un des plus grands établissements scientifiques publics avec la fondation le 10 juin 1793 du Muséum national d’histoire naturelle, aujourd’hui encore en pleine activité. Jardin d’utopie, centre de collecte de spécimens naturels et de formation des savants, le lieu est un symbole de l’universalisme des Lumières. Les semences circulent par courrier et dans les valises des voyageurs du monde entier. Classer, étiqueter, hiérarchiser toutes les espèces […]

Lire la suite

Le 4 mai 1897 : Incendie du Bazar de la Charité

Le 4 mai 1897 un incendie éclate au Bazar de la Charité à Paris. Ce fait divers qui fait la Une des journaux révèle les affres de la Belle Époque. Guerre des sexes, lutte des classes, débat sur la séparation de l’Église et de l’État, ou interprétation divine d’un drame qui galvanise les chrétiens hostiles à une république de plus en plus laïque, tout transparaît dans cette catastrophe. Fondé en 1885 par des membres de la haute société catholique, le Bazar rassemblait chaque année, au printemps, un certain nombre d’oeuvres de charité, lesquelles disposaient d’un comptoir, où s’affairaient des dames […]

Lire la suite

Le 17 avril 2008 : Dernier voyage d’Aimé Césaire…

« Mon nom : offensé, mon prénom: humilié; mon état : révolté; mon âge : l’âge de pierre. Ma race : la race humaine. Ma religion : la fraternité. » Ainsi se présente l’illustre Aimé Césaire à travers la pièce Et les chiens se taisaient parue en 1958. Trente ans plus tard, son œuvre théâtrale est couronnée par l’inscription de sa pièce La Tragédie du roi Christophe au répertoire de la Comédie-Française. Lorsqu’il s’éteint à 94 ans le 17 avril 2008, il laisse flamboyer pour l’éternité les flammes de la colère transcendée par la poésie. « Ce mot « nègre » qu’ on nous jetait, […]

Lire la suite

Le 21 mars 1935 : Quand la Perse devient l’Iran

Dans l’Antiquité les Iraniens appelaient leurs territoires Parsa, du nom de l’empire de Cyrus le Grand, roi perse. Mais l’état unifié par le souverain fut appelé Aryanam, qui signifie noble, devenu Aryan puis Iran. Jusqu’au début du XXè siècle les dynasties se succèdent. Les marchands et les Oulémas (chefs religieux) dominent la société au détriment d’une autorité centrale forte. Le peuple est exploité par des dirigeants corrompus, les puissances coloniales lorgnent sur ce territoire stratégique dans lequel on a découvert du pétrole. Le 21 mars 1935, Reza Shah Pahlavi publie un décret demandant à toutes les relations étrangères du pays […]

Lire la suite

Le 4 février 1794, 1ère abolition de l’esclavage

Le 4 février 1794 (le 16 pluviôse de l’an II, dans le calendrier révolutionnaire) est proclamée, pour la première fois dans l’histoire de France, l’abolition de l’esclavage, près de quatre ans après l’adoption par l’Assemblée de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Seul Robespierre avait tenté lors des débats de 1791 d’obtenir l’égalité des droits politiques pour les Noirs des colonies et de rendre illégale la traite. […]

Lire la suite