Le peuple algérien reste mobilisé

Face à la pression populaire, Abdelaziz Bouteflika a annoncé lundi 11 mars qu’il ne briguerait pas un 5ème mandat. Pour le peuple algérien, mobilisé depuis près d’un mois contre l’oligarchie au pouvoir, c’est une première victoire historique. Historique parce qu’un tel recul était parfaitement impensable il y a encore trois semaines. Historique parce qu’elle résulte d’une mobilisation exemplaire, massive et sans effusion de sang. Historique parce qu’elle démontre que la structure même de l’oligarchie au pouvoir ces vingt dernières années, et qui semblait intouchable, est désormais profondément atteinte. Pour autant, la nouvelle n’a pas suscité la joie tant attendue dans […]

Lire la suite

Le peuple algérien veut choisir son futur

De puissantes manifestations populaires ont lieu en Algérie suite à l’annonce de la candidature du président Bouteflika, malade, à un cinquième mandat. « Lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions, le Conseil Constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous moyens appropriés, propose, à l’unanimité, au Parlement de déclarer l’état d’empêchement. » Ainsi commence l’article 102 de la Constitution algérienne, adoptée par la voie d’un référendum à l’issue d’une importante révision menée en 1996, sous la présidence […]

Lire la suite