De l’invective en politique

Il y a quelques jours, invité sur un plateau de télévision, le journaliste m’interpelait sur le fait que  Jean-Luc Mélenchon avait comparé les vœux de M. Macron à ceux d’un DRH. Le prétexte pour lui à considérer que La France insoumise était dans la provocation permanente, l’outrance verbale, et au final qu’elle ne pouvait pas avoir de prise avec la société. Quelques jours après, au cours d’un débat à la radio, invité à réagir aux propos de Gérard Collomb qui disait nécessaire de faire l’inverse de ce qu’il entreprend, je qualifiais celui-ci de « bonimenteur cynique ». Immédiatement l’animateur déclamait […]

Lire la suite

Chronique de François : Stratégie de la saturation

Emmanuel Macron use, au tournant de cette nouvelle année, d’une stratégie que d’autres, Nicolas Sarkozy au premier chef, avaient faite leur : la saturation, en un cours laps de temps, de l’espace médiatique à coups d’annonces sur des sujets aussi divers que variés. Le 27 décembre, filtraient les premiers éléments sur la réforme de l’assurance-chômage. Parmi eux le compte-rendu mensuel de recherche d’activité que chaque demandeur d’emploi serait tenu de rendre, inversant en cela le principe du droit constitutionnel au travail pour rendre chaque individu comptable de sa propre situation. Le 29 décembre, le président de l’Assemblée aux ordres proposait, […]

Lire la suite

Chronique de François : Démocratie, une année pour rien

L’année se termine comme elle avait commencé : par une crise de la représentation politique que l’élection présidentielle a tout sauf résolu. Souvenez-vous. En janvier, la campagne présidentielle basculait dans l’affaire Fillon. Ce qui frappait alors, c’était la déconnexion des responsables politiques d’avec la réalité. Après que sous Hollande un ministre n’a pas vu ce qu’il y avait de répréhensible à avoir des comptes en Suisse, après qu’un secrétaire d’Etat ne s’est pas senti tenu de payer ses impôts, et combien d’autres encore, un candidat à la plus haute fonction de l’Etat se révélait dans l’incapacité de prendre la mesure […]

Lire la suite

Chronique de François : Politique spectacle

Johnny est mort ! Voilà qui va occuper les Unes des gazettes et les ouvertures des journaux radio-télévisés pendant de longs jours. Relégués donc au second plan quelques sujets « mineurs » quand ils ne sont pas carrément passés totalement sous silence. Ainsi va la vie dans la société du spectacle que les médias ont désormais non seulement complètement intégrée mais dont ils assurent désormais la production. Cette semaine, black-out médiatique donc sur l’ordonnance Macron qui s’attaque frontalement aux délégués syndicaux. Le 1er décembre, le gouvernement a en effet présenté aux partenaires sociaux une sixième ordonnance (avant sa publication prévue […]

Lire la suite

Implosions en chaîne

L’élection présidentielle avait fait apparaître l’implosion des partis de l’ancien monde. Pour beaucoup, c’est un paysage nouveau qui devait en ressortir. Seulement voilà, l’effet déflagrateur ne s’est pas arrêté avec la présidentielle. En témoigne la nouvelle vague de scissions et de ruptures intervenue ces derniers jours qui frappe le PS, LR, l’UDI ou le FN. Mais il percute aussi déjà les faux-jeunes mouvements comme LREM. Le 31 octobre, LR excluait en effet, Edouard Philippe, Franck Riester, Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu, ou encore Thierry Solère. Il faut dire que ceux-là avaient quitté le navire dès fin juin en fondant Les Constructifs. […]

Lire la suite

Fédérer par l’action.

Quelle bouffée d’oxygène ! Après le retour de La République en marche (LREM) dans le giron du vieux monde il y a huit jours à l’occasion de son Conseil national, la 3ème convention nationale de La France Insoumise qui s’est tenue ce week-end à Clermont-Ferrand a fort heureusement fait la démonstration que le renouvellement des pratiques et de l’action pouvaient encore être à l’ordre du jour. La France Insoumise a ainsi permis l’implication de l’ensemble du mouvement en adoptant, non pas en conclave, mais collectivement par un vote de l’ensemble des insoumis.es sur la plateforme, les principes de La France […]

Lire la suite

La convention FI en images

La 3ème Convention de La France insoumise est ouverte ! Du 25 au 26 novembre 2017 à Clermont-Ferrand, c’est l’ensemble du mouvement qui se retrouve pour l’ancrer et le projeter encore plus avant dans l’action. Aux 1600 participant.e.s, dont 75% ont été tirés au sort, s’ajoutent toutes celles et tous ceux qui non seulement vont suivre cette Convention sur Internet mais vont aussi participer et intervenir grâce à la plateforme. En effet, la Convention de La France insoumise est un processus inclusif. Ce n’est pas la convention seule qui est appelée à se prononcer sur les principes de La France […]

Lire la suite

Chronique de François : L’illusion du renouveau macroniste.

Voyez M. Macron. Bien que sa place dans la cabine de pilotage de la caste ait été établie de longue date, que ce soit en tant que banquier d’affaires au service des futurs premiers de cordée, ou comme secrétaire général adjoint de l’Elysée ou encore ministre de l’économie, cela ne l’a pas empêché d’incarner le renouvellement, voire le renouveau, chez un nombre suffisant de nos concitoyens pour se qualifier au premier tour de l’élection présidentielle. […]

Lire la suite

Chronique de François : Un jour sans fin.

A défaut d’écrire la grande histoire, les bonimenteurs de l’immobilisme répètent sans fin la petite. L’actualité de la semaine en a malheureusement apporté une fois encore une démonstration éclairante. Voyez les Paradise papers. Que disent ces « révélations » que nous ne sachions déjà ? Des noms, certes. Mais l’effet de système, qui consiste d’un côté dans l’accumulation sans limite de richesses au profit de quelques-uns par soustraction au bien de tous, et de l’autre dans la légalisation de cette accumulation, avait déjà été mis à jour. Les Paradise papers s’inscrivent en effet à la suite des Swissleaks, Luxleaks, Panama […]

Lire la suite

Chronique de François : Un œil sur la lutte (partie 2)

La semaine dernière, je faisais ici le bilan de la séquence sociale qui a occupé le premier semestre du Président Macron et qui a vu ce dernier infliger un recul historique au camp du travail et des progressistes. Faire ce constat et en rester au statu quo est inopérant. Il s’agit de retrouver une efficacité qui semble perdue dans la capacité de mobilisation collective. La place respective des organisations, celle des individus, la définition et l’articulation des champs d’action et de pensée syndicale, politique, associative, ne sauraient plus longtemps demeurer un non-dit imposé à coups de charte d’Amiens car ils […]

Lire la suite