Arrangements entre amis

Mme Pénicaud, ministre du travail a elle aussi choisi son camp : les patrons de restaurants étoilés plutôt que les salariés. Elle est intervenue pour faire effacer les 13 000 € d’amendes réclamés à Gilles Goujon pour fraude au décompte de temps de travail de ses salariés.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email