Areva : Turbulences dans le nucléaire

Areva vient d’annoncer une perte de 665 millions d’euros pour son exercice 2016. C’est la sixième année consécutive que le groupe se trouve dans le rouge (15 milliards de pertes cumulées). En guise d’explication, les dirigeants de l’entreprise invoquent la chute du cours de l’uranium, et des taux d’intérêts défavorables. Mais la crise que traverse le groupe est d’abord la conséquence de choix stratégiques hasardeux, et de pratiques suffisamment troubles pour que la Justice s’y intéresse.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone