Agriculture : Stopper l’accaparement des terres

La terre est à la base de notre alimentation, et constitue ainsi une richesse majeure pour l’Humanité. Dans les pays du Sud, l’utilisation agricole des terres est souvent la frontière ténue qui sépare des millions de familles de la pauvreté : l’agriculture familiale concerne 2,6 milliards de personnes dans le monde. Cette richesse est aujourd’hui prise d’assaut par la convoitise des investisseurs, publics ou privés, souvent étrangers, avides de l’exploiter pour en retirer un maximum de profit, le plus rapidement possible. Ces investisseurs achètent ou louent d’importantes surfaces de terres fertiles pour en exporter la production : c’est « l’accaparement des terres ».



Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email