Le 6 décembre 1904 Duel Jaurès-Déroulède

Socialiste, dreyfusard, défenseur de la laïcité et fervent pacifiste, Jean Jaurès sera la cible permanente de la haine et de la violence des nationalistes. Régulièrement insulté dans la presse d’extrême droite, menacé, il est même frappé en plein hémicycle par un député antidreyfusard en 1898. Mais Jaurès reste en première ligne pour mener ses combats.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone