Le 20 octobre 1952 : Le naufragé volontaire

Le 20 octobre 1952, un médecin français, Alain Bombard, quitte les Canaries, à bord d'un simple canot pneumatique, pour une traversée de l'Atlantique. Il cherche à démontrer qu'un naufragé peut survivre, seul, avec les produits de la mer comme unique ressources.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email