Le 11 octobre 1972 , le procès de Bobigny

Le 11 octobre 1972, Marie-Claire Chevalier, 17 ans, jugée pour avortement, est relaxée.
Enceinte après s'être fait violée par un garçon de son lycée, Marie-Claire, refuse de garder l'enfant. Sa mère Michèle Chevalier, modeste employée de la RATP qui élève seule ses trois filles trouve une femme, non-formée à la médecine, qui accepte de pratiquer l'avortement, alors illégal en France. Mais le violeur inquiété par la police pour une affaire de vol de voiture dénonce l'avortement de la jeune fille. Les policiers inculpent rapidement Marie-Claire, sa mère et trois de ses collègues qui l'ont aidée.


Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email