« Accusé, Monsanto-Bayer, levez-vous ! »

L’entreprise Monsanto produisait des PCB et de l’agent orange jusqu’en 1977 et des hormones bovines de croissance (Posilac) jusqu’en 2008. Elle est aujourd’hui un des leaders des herbicides et des semences, tant conventionnelles que génétiquement modifiées. Régulièrement critiquée pour ses produits aux impacts néfastes sur la santé, l’environnement, les paysans et les populations, elle est accusée d’écocide par le Tribunal International Monsanto, un « faux » tribunal civil qui se tiendra les 14, 15 et 16 octobre à La Haye. 

Ce rendez-vous est l'occasion de dénoncer cette agro-industrie qui détruit la vie et endurcit les cœurs et d'encourager l'émergence d'un nouveau modèle agricole au service de l’intérêt général humain. Nous cheminerons pour cela à travers l’histoire tentaculaire et cynique de la firme dont les mains couvertes de sang viennent de serrer celles du géant et non moins morbide Bayer, proposant ici et là des ramifications qui pourront vous mener à approfondir notre dépendance à Monsanto et ses clones.

Tribunal International et Assemblées des Peuples pour lutter contre Monsanto

Du 14 au 16 octobre prochains se tiendra à la Haye le Tribunal International Monsanto, une mobilisation internationale de la société civile pour juger l’entreprise Monsanto pour violations des droits humains, pour crimes contre l’humanité et pour écocide. Ce Tribunal sera accompagné d’une Assemblée des Peuples, véritable lieu de convergence des mouvements sociaux afin de discuter des stratégies pour contrer les ravages de l’agriculture industrielle et planifier notre avenir en commun.

Durant ces trois journées,  trente témoins et experts des cinq continents seront entendus par cinq juges de renommée internationale. Ces derniers livreront une opinion juridique selon les modalités de la Cour Internationale de Justice au sujet des dommages sanitaires et environnementaux causés par la multinationale. Un horizon en tête : faire entrer le crime d’écocide dans le droit criminel international. Un objectif à court terme : la mise à disposition des peuples du monde d’un dossier légal afin de faciliter les poursuites à l’encontre de Monsanto et de ses clones.

lhdp-monsanto-1

Durant ce procès, de multiples impacts liés à cette firme seront abordés : santé humaine, santé animale, sols, plantes, biodiversité, paysans et accès à la nourriture. Y seront également traitées les pressions faites par les entreprises, les lobbys et les institutions. L’Assemblée des Peuples accueillera des ateliers autour des semences, des pesticides, des OGM, de la responsabilité des entreprises et de l’agroécologie. Le site du Tribunal présente le programme complet de ces journées ainsi qu’un formulaire d’inscription au Tribunal ou à l’Assemblée.

Mais pourquoi autant de bruit autour d’une entreprise, si imposante soit-elle ? Un retour historique s’impose. Accrochez-vous !

Matthias de Lozzo

Cliquez sur les liens pour accéder au dossier :
Volet n°1 de notre dossier : Histoire d’une entreprise de l’industrie chimique devenue géant de l’agro-industrie
Volet n°2 de notre dossier : De dommages en procès, de procès en Tribunal International
Volet n°3 de notre dossier : Sortir de l’agro-industrie, des concentrations et des lobbys

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email