2nd tour : abstention et sursaut d’opposition

Une majorité encore plus grande des Français s’est abstenue au 2nd tour de l’élection législative. La majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale est pourtant obtenue par un parti n’ayant réuni les suffrages que de 15 % des citoyens inscrits sur les listes électorales au 1er tour. Macron et son gouvernement arrivent donc au pouvoir par une porte très étroite qu’une majorité de citoyens pourra leur refermer au nez dès qu’une occasion démocratique se présentera.

Lire la suite

La résistance en marche

Extraits du discours de Jean-Luc Mélenchon au soir du 18 juin 2017 Nos adversaires dans l’Histoire et dans la société semblent remporter une victoire qui paraît écrasante. Néanmoins, dans cette ambiance, il y a aussi des bonnes nouvelles. Et même des très bonnes. La première est que l’abstention écrasante a une signification politique offensive : notre peuple est entré dans une forme de grève générale civique dans cette élection, faisant ainsi la démonstration de l’état d’épuisement d’institutions qui prétendent organiser la vie de la société avec un mode de scrutin où une minorité étriquée a tous les pouvoirs. C’est pourquoi je vois

Lire la suite

Tous mobilisés le 18 juin !

Extraits de la déclaration de Jean-Luc Mélenchon au soir du 1er tour le 11 juin Les résultats nationaux montrent une très nette et incontestable avance du parti du président de la République. Pour autant, les résultats montrent aussi une situation politique totalement instable et en trompe-l’œil. En effet, l’immensité de l’abstention montre qu’il n’y a pas de majorité dans ce pays pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, ni, non plus, pour l’irresponsabilité écologique, ni pour cajoler les riches, toutes choses qui figurent au programme du parti du président.

Lire la suite

Des législatives malades de la Ve République

Analyse des résultats du 1er tour La majorité des Français s’est abstenue. Et une majorité absolue est pourtant promise à l’issue de ce 1er tour pour un parti n’ayant réuni les suffrages que de 15 % des citoyens inscrits sur les listes électorales. Ce serait une faille démocratique sans précédent que les pleins pouvoirs soient ainsi donnés à l’issue du 2nd tour à un pouvoir avec une légitimité civique aussi faible. Jamais président et gouvernement sous la Ve République n’ont dirigé le pays avec une base sociale aussi étroite.

Lire la suite

Le gouvernement des lobbies

Pas plus que l’élection d’Emmanuel Macron, la nomination de son premier gouvernement ne peut résoudre aucune des crises sociale, écologique et démocratique qui rongent le pays. La composition de ses équipes montre au contraire que tous les facteurs d’aggravation de ces crises sont réunis. Au-delà du paravent de la “société civile”, ce gouvernement se distingue en effet par l’emprise des pires lobbies financiers et anti-écologiques.

Lire la suite

Rester libres

Les maîtres chanteurs électoraux sont repartis en campagne pour le second tour de l’élection présidentielle. Ils continuent d’agiter le mythe d’un front républicain contre le FN, qui n’a jamais réellement existé dans le peuple français. Car il n’est qu’une invention des appareils sociaux-démocrates et conservateurs pour transformer la menace FN en assurance vie de leur alternance sans changement de politique. Ce chantage est d’autant plus hypocrite que les promoteurs de ce « front républicain » sont aussi les responsables historiques de la montée du FN. Leur but ultime est que tout vote puisse être prévu d’avance, canalisé, voire encadré et même contraint.

Lire la suite

Analyse des résultats du 1er tour : Le peuple a parlé

Les résultats du 1er tour dessinent quatre blocs politiques sans que se dégage une quelconque majorité politique cohérente en vue du second tour. Macron et Le Pen ne totalisent que 45 % des suffrages exprimés au 1er tour, et à peine 35 % des inscrits sur les listes électorales, soit prés de 10 points de moins que Hollande et Sarkozy à l’issue du 1er tour en 2012. 65 % des citoyens ne sont donc pas représentés de fait au second tour. Et prés de 80 % des électeurs n’auront pas voté au 1er tour pour le candidat qui concentrera l’essentiel des pouvoirs quand il sera élu. S’approfondit ainsi le déni démocratique que représente la monarchie présidentielle de la 5ème République.

Lire la suite

Incertitude positive

Désormais bien avancé, le dernier mois de la campagne présidentielle confirme avec force une analyse déjà répétée dans ces colonnes depuis plusieurs mois : personne ne sait qui sera au second tour de l’élection. Ils ne sont pas deux à pouvoir y accéder, ni même trois comme les médias ont souvent construit le récit des précédentes campagnes présidentielles, mais quatre. Et la thèse sondagière selon laquelle Macron et Le Pen seraient un peu mieux placés que les deux autres ne repose plus sur aucune réalité matérielle. D’autant que c’est Jean-Luc Mélenchon qui enregistre avec la France insoumise la plus forte dynamique,

Lire la suite

Programmes : Mélenchon, Le Pen, tout les oppose

Une lecture approfondie du programme de Marie Le Pen permet de mesurer à quel point elle renoue avec les racines historiques du fascisme. Entre les lignes des slogans, les politiques publiques qu’elle propose vont diminuer le niveau de vie du plus grand nombre et laisser la plupart des problèmes irrésolus. L’antithèse rigoureuse du projet porté par Jean-Luc Mélenchon, qui se donne les moyens d’affronter la crise sociale, écologique et démocratique du pays.

Lire la suite