Stoppons le programme de Macron

Élu par défaut, le nouveau président dispose d'une légitimité très limitée. Il n'existe aucune majorité dans le pays en faveur de son programme, comme en atteste son score du 1er tour représentant 18 % des citoyens inscrits sur les listes électorales, mais aussi la faible part de ses électeurs ayant voté pour lui par conviction de fond. Il n'existe pas non plus à cette heure de majorité politique solide capable de mettre en œuvre ce programme. Cette fragilité est illustrée par des nominations dessinant un attelage totalement disparate : un 1er ministre issu des rangs de LR et le directeur de cabinet du 1er ministre PS sortant devenant directeur de cabinet du président de la République! Si elle peut achever de déstabiliser le PS et LR, cette tactique de débauchage ne construit aucune majorité politique cohérente. Elle promet même un niveau élevé d'instabilité et de cafouillages dans les premiers pas du nouveau pouvoir.

Rien n'est donc joué quant à la politique qui sera mise en œuvre pour les 5 ans qui viennent. Les électeurs ont la possibilité de stopper net le programme d'Emmanuel Macron lors des élections législatives. Sa mise en œuvre serait une catastrophe sociale, écologique et démocratique pour le pays. Le dévoilement de la réalité de ce programme est une exigence de salubrité civique de la nouvelle campagne qui s'ouvre pour un mois. Sur le plan social, il s'agit d'empêcher une précarisation accrue du travail brutalement décidée par ordonnances pendant l'été. Mais aussi de bloquer une hausse de la CSG qui amputerait de 240 euros par an le pouvoir d'achat des retraités à partir d'une pension de 1 200 euros par mois pour une personne seule et de 920 euros par mois pour un couple. Sur le plan écologique, la plongée du pays dans un nouveau gouffre financier du nucléaire doit être évitée. Tout comme l'entrée de la France dans l'accord de libre échange CETA avec le Canada qui promet de nouvelles crises agricoles en particulier au détriment de l'élevage français. Un autre déni démocratique serait l’enchaînement renforcé de la France à l'OTAN sous la direction de Trump à travers l'Europe de la Défense vivement soutenue par Macron, "en totale complémentarité avec l’OTAN" selon la formule de la Commission européenne.

Face à ce programme explosif, la France Insoumise est la seule force politique pouvant gouverner avec un programme cohérent proposant des réponses alternatives immédiates aux crises : sociale, écologique et démocratique. La cohérence de son programme l'Avenir en commun se prolonge dans sa stratégie électorale totalement libre et indépendante. Cette double cohérence tranche avec les arrangements baroques entre partis de la Ve République, dont le mouvement du nouveau président est devenu une usine de recyclage sans boussole et sans principe.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone