Scandale Volkswagen : Angela Merkel complice ?

Vendredi 10 mars, le géant automobile allemand Volkswagen a plaidé coupable face à la justice américaine. Il reconnaît trois chefs d’accusation : entrée de biens sur fausses déclarations, conspiration et obstruction à la justice, rien de moins ! Mais un accord a été trouvé avec le département de la Justice. Volkswagen s’acquitte d’une amende et de pénalités d’environ 7 milliards de dollars, promet de vagues réformes et accepte le contrôle d’une « autorité indépendante », pendant les trois années à venir. Plusieurs cadres ont été inculpés également.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone