Pénibilité à la peine

Macron veut "suspendre" le dispositif du compte pénibilité pour l'"adapter" par branche. Il répond ainsi aux attentes des patrons, pas à celles des travailleurs ; car, comprenez-vous, « le travail c’est l’émancipation ». Sueurs froides.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone