Dans quelques jours

Dans quelques jours, les urnes auront rendu leur verdict. Commencera alors l’analyse des résultats. Comme à chaque fois, celle-ci sera un moment de la bataille politique elle-même. Bien des commentateurs médiatiques anticipent avec gourmandise l’abstention qui leur permettra de relativiser tout le reste et de justifier a posteriori leur propre désintérêt pour ce scrutin. Pour notre part, nous scruterons d’abord le rapport de forces gauche-droite. Nous ne le perdons jamais de vue. Nous constatons déjà que le Front de Gauche a réarmé dans un vote de gauche des citoyens qui ne se seraient jamais rendus aux urnes, même sous le fouet du « vote utile », pour la simple raison qu’ils ne veulent pas de l’Europe du PSE. Quoi qu’en dise Peillon, le Front de Gauche renforce donc la gauche. Peut-on en dire autant de la première secrétaire du PS, lorsqu’elle abandonne sans regrets à Bayrou la palme de « l’opposant numéro un », libérant ainsi ceux des électeurs socialistes qui hésitaient à voter Modem ?

Ensuite nous regarderons les rapports de force internes à la gauche. En 2005, les électeurs de gauche avaient choisi le « non ». Le 7 juin prochain, ils arbitreront entre la gauche pro-traité de Lisbonne et celle qui le rejette. Ceci indiquera un centre de gravité de la gauche, car ce traité n’est pas seulement européen : selon qu’elle l’accepte ou non, la gauche parvenue au pouvoir ferait des choix - et des alliances - différents. Enfin, nous examinerons si, au sein de la gauche opposée au traité de Lisbonne, la stratégie unitaire du Front de Gauche a convaincu plutôt que la stratégie solitaire du NPA.

Si le 7 juin, les unitaires ouvrent la marche et que l’autre gauche peut être majoritaire à gauche, un bouleversement politique est à notre portée d’ici les prochaines élections nationales. Car le rassemblement d’une nouvelle majorité populaire sur une orientation alternative au capitalisme deviendrait dès lors possible.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone