Le 7 avril 1795 : adoption du système métrique

Le 7 avril 1795, la Convention adopte le rapport du député Prieur de la Côte d’Or qui officialise le système métrique. Elle propose une unité de mesure universelle destinée à remplacer les unités locales. En effet jusqu’au XVIIIe siècle il n’existe aucun système de mesure unifié et en France plus de sept cents unités de mesure différentes cohabitent. Souvent empruntées à la morphologie humaine: le doigt, la palme, le pied, la coudée, le pas, la brasse, ou encore la toise.

Lire la suite

Le 26 mars 1811 : le Luddisme

Au cours du XVIIIe siècle l’invention de nouvelles machines révolutionne le secteur textile. La « navette volante » permet d’entrecroiser les fils sur une toile en cours de tissage quelle que soit la largeur de celle-ci. Cette invention d’apparence simple fait bondir la productivité des métiers à tisser et est bientôt suivi par d’autres : machines à filer le coton, machines à tisser… dont l’arrivée menace l’emploi des ouvriers du secteur textile. Trois professions sont particulièrement menacées par l’apparition des métiers mécaniques : les tondeurs de draps, les tisserands sur coton et les tricoteurs sur métier.

Lire la suite

Le 7 mars 1955 : l’appertisation

Le 7 mars 1955, la Poste-Télégraphe-Télécommunications émet un timbre en l’honneur de Nicolas Appert dans la série « inventeurs célèbres ». Il s’agit de célébrer les 160 ans de son invention : « l’Appertisation », soit le procédé de mise en conserve des aliments. En 1795, confiseur de son état, Nicolas Appert s’interroge sur les moyens d’augmenter la durée de conservation des aliments. Il développe une méthode consistant à remplir à ras bord des bouteilles de verre, du type de celles destinées au champagne dont le verre épais résiste à la chaleur, à les fermer hermétiquement avec des bouchons de liège étanches puis à les

Lire la suite

Le 1er mars 1692 : Les sorcières de Salem

Dans la petite ville puritaine de Salem, Massachusetts, au cours de l’hivers 1691/1692, quelques jeunes filles se mettent à agir bizarrement. Elles parlent une langue inconnue, se cachent, traînent des pieds en marchant. Les médecins consultés ne parviennent pas à identifier le problème aussi l’un d’eux conclut à une possession satanique. Sommées de nommer les personnes qui les ont envoutées elles accusent des femmes marginales du village.

Lire la suite

Le 24 février 1670 : Création de l’Hôtel des Invalides

En 1670, aucune fondation n’existe pour abriter les soldats invalides ou sans ressources ayant combattu pour la France. Louis XIV, à l’origine de nombreuses campagnes militaires, décide par l’ordonnance du 24 février 1670, la fondation à l’écart de Paris d’un hôtel destiné à soigner et héberger les soldats invalides et les vétérans de ses guerres.

Lire la suite

Le 19 février 1788 : Société des Amis des Noirs

Le 19 février 1788, l’abbé Henri Grégoire fonde avec quelques nobles libéraux, comme les marquis de Mirabeau, de Lafayette et de Condorcet, la « Société des Amis des Noirs ». Inspirée par la Society for Effecting the Abolition of the Slave Trade (Société pour l’abolition du commerce des esclaves) créée en Grande-Bretagne un an plus tôt, elle prône l’abolition de la traite des Noirs dans les colonies.

Lire la suite

Le 8 février 1834 : Naissance de Mendeleïev

Le 8 février 1834, aux confins de la Russie, naît Dimitri Mendeleïev. Rapidement il se passionne pour la chimie. Sa thèse soutenue en 1864 porte sur les différences chimiques entre l’alcool et l’eau ce qui, selon la légende, l’amène à déterminer le degré idéal d’alcool de la vodka : à 38°. Cette norme est cependant par la suite fixée à 40° afin de faciliter le calcul de taxes sur l’alcool. En 1869 il propose la fameuse table de classification des éléments encore d’actualité aujourd’hui.

Lire la suite